AC4B

30/07 - Jérémy Bellicaud : « Je découvre encore »

 
Jérémy Bellicaud
 
 
Jérémy Bellicaud est prêt pour une nouvelle entrée en matière. Après avoir disputé cinq courses en début de saison, le néo-pro de Circus-Wanty Gobert va reprendre la compétition ce samedi à la Route d'Occitanie (2.1) Le coureur de 22 ans, qui pourrait disputer sa première épreuve WorldTour, se confie à DirectVelo.
 
DirectVelo : Quelles sont tes attentes par rapport à cette fin de saison ?
Jérémy Bellicaud : Comme tout coureur, j’attends des résultats. Ça va être une fin de saison particulière même si je débute juste chez les pros. Je ne connais pas grand-chose. Ce n’est pas en deux mois que j’ai pu apprendre ce qu’étaient les courses pros. Je ne sais pas du tout comment ça va se passer. Il va vraiment y avoir des coureurs morts de faim sur cette fin de saison. Il n’y aura aucune course de préparation. Ce sera plein gaz tout le temps. J’espère arriver dans la meilleure condition possible et en tirer le meilleur. Il faudra gérer les phases de courses et de récupération pour essayer de maintenir la forme le plus longtemps possible.
 
« ÇA M’A MIS UN FROID »
 
Est-ce que ce contexte te rajoute du stress ?
Ce n’est pas plus stressant car je découvre encore. C’était déjà nouveau de découvrir le monde pro et ce le sera encore plus en reprenant une deuxième saison en août. L’entraînement reste de l’entraînement même si on peut se situer par rapport à la condition d’untel ou untel. En course, ce n’est jamais pareil. Tout le monde a hâte de voir où il en est.
 
Tu as terminé ta première partie de saison sur une chute au Tour d’Andalousie…
Ça ne s’est pas déroulé au top. J’ai subi une fracture de la clavicule pour la troisième fois de ma carrière. J’étais censé reprendre les compétitions au moment où les courses ont été annulées. Ça m’a mis un froid. J’espérais vraiment tirer le meilleur des courses par étapes lors des beaux jours mais elles ont été annulées. Mais il y aura de quoi faire en août, ce sera bien chargé. 
 
CANDIDAT POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE
 
Quel sera ton programme de reprise ?
Je serai au départ de la Route d’Occitanie, ce samedi, puis Mont Ventoux Dénivelé Challenge. Il y aura des beaux plateaux. Ensuite, j’espère participer au Critérium du Dauphiné. Même si être au départ d'une belle course n’est pas une fin en soi. Il faut surtout y être performant.
 
Tu es Espoir 4. Penses-tu toujours à l’Équipe de France Espoirs ?
Je suis encore très motivé par le fait de porter le maillot de l’Equipe de France et défendre les couleurs du pays. C’est une année qui est assez spéciale car c’est ma dernière année Espoir. Le sélectionneur, Pierre-Yves Chatelon, a fait sa sélection pour le Tour de l’Avenir de bonne heure. Je n’y suis pas mais c’était quelque chose que j’aurais souhaité faire. Ce qui m’anime particulièrement, ce sont les Championnats du Monde en Suisse. C’est taillé pour les purs grimpeurs. Ce serait beau de finir la dernière année Espoir sur une sélection aux Championnats du Monde.
 
Lire la suite : https://www.directvelo.com/

Date de dernière mise à jour : lundi, 03 août 2020

  • 3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire