AC4B

10/07:l'Étape du Tour

Le 10 juillet 2022

 la 30ÈME ÉDITION de  l'ètape du Tour "Briançon /Alpe d'huez"

Revivez l'Étape du Tour, qui a rassemblé 16 000 coureurs, entre Briançon et L'Alpe d'Huez

Photo le dl justin mourez

Cliquez : ici Article L'étape du Tour

 

C’est le Jour-J. Les 16 000 coureurs amateurs de l’Étape du Tour ont pris le départ de la cyclosportive ce dimanche matin, à Briançon. Direction L’Alpe d’Huez via le col du Galibier et le col de la Croix-de-Fer. Entre Hautes-Alpes, Savoie et Isère, revivez l'épreuve au fil de la journée.

Par Les rédactions des Hautes-Alpes et de l'Isère 

L'Étape du Tour, en bref

À partir de 7 heures ce dimanche, 16 000 cyclistes amateurs empruntent le parcours de la 12e étape du Tour de France, entre Briançon (Hautes-Alpes) et L'Alpe d'Huez (Isère), quatre jours avant le passage des coureurs pros jeudi 14 juillet.

Au menu de la cyclosportive, 167 km de route, 4 700 mètres de dénivelé positif cumulé et les ascensions des cols du Galibier (2 642 m) et de la Croix-de-Fer (2 067 m).

Le tracé reprend celui du Briançon-Alpe d'Huez de 1986 lorsque Bernard Hinault, main dans la main avec son coéquipier Greg Lemond, a remporté la dernière étape de sa carrière sur le Tour de France.

21h : et c'est une fin d'étape pour nous aussi ! Les derniers arrivés prennent la pose sur le podium ou se reconnectent avec le monde réel ...

Bravo aux finishers, et merci à tous de nous avoir suivi, vous pouvez retrouver tous nos articles dédiés via les liens juste au-dessus. Rendez-vous jeudi pour voir les pros affronter le même parcours 

20h25 : la voiture-balais a passé la ligne, on dénombre 8 630 participants ayant fini dans les temps ! Ce qui n'empêche pas des grouppes de cyclistes de continuer à franchir la ligne ...

À 20 heures, on a dépassé les 8400 finishers.

35 % des inscrits de l’Étape du Tour sont étrangers. Et ils viennent du monde entier ! Alors, forcément, dans les sas d’attente pour le départ, les oreilles captent des langues diverses et variées. Les cyclistes étrangers ont souvent affiché leur pays sur leur maillot : pêle-mêle, on a pu apercevoir des ressortissants italiens, colombiens, japonais, américains, ukrainiens…

Au ravitaillement du Bourg-d'Oisans, on se hâte lentement. Une centaine de vélos sont sur le râtelier, d'autres sont posés partout et leurs propriétaires essaient de se refaire une santé.

En attendant l'arrivée des coureurs encore en selle, revivez en vidéo le départ de Briançon ce matin.    

À peine plus de 5h après le départ de Briançon, les dix premiers hommes ont passé la ligne d'arrivée à L'Alpe d'Huez. Ils ont avalé 167 km de route, 4 700 mètres de dénivelé positif cumulé et les ascensions des cols du Galibier (2 642 m) et de la Croix-de-Fer (2 067 m) !

Grosse ambiance sur la ligne d'arrivée à L'Alpe d'Huez

À 12h20, le premier concurrent vient de franchir la ligne d'arrivée !

Au ravitaillement, on s'hydrate et on remplit  les bidons avant d'attaquer l'ascension des 21 virages de l'Alpe. Le soleil commence à se faire chaud même si une petite brise le rend supportable. 

Peu avant midi, la majorité des concurrents font un stop au ravitaillement du rond-point nord de Bourg-Oisans. Avec plein des bidons et ravitaillement en gels énergétiques.

À 11 h 30, les deux coureurs en tête de l'Étape du Tour passent au rond-point nord de Bourg-d'Oisans sans stop au ravitaillement

À L'Alpe d'Huez, les premiers spectateurs gagnent la ligne d'arrivée. Céline et Marie sont à la recherche d'une bombe de peinture pour inscrire sur la route le nom de l'association qui rassemble leurs époux sur la course Bike Haut Forez.

À L'Alpe d'Huez, les premiers spectateurs gagnent la ligne d'arrivée. Céline et Marie sont à la recherche d'une bombe de peinture pour inscrire sur la route le nom de l'association qui rassemble leurs époux sur la course Bike Haut Forez.

Aurelie Chasle-Fayolle, adjointe en charge des événements, explique le dispositif : « Nous avons réuni 70 bénévoles au ravitaillement où nous mettons en place 19 tonnes de boisson et d'alimentation. Il y a aussi 16 signaleurs sur le parcours entre Rochetaille et le pied de L'Alpe d'Huez. »

Les supporters et les cyclistes ont pris possession dès samedi des vallées de la Romanche et du Ferrand. Hier soir, sur la D25 qui relie le col de Sarenne au lac du Chambon via Clavans et Mizoën, toutes les zones de stationnement sont occupées par des voitures des concurrents. 

Au rond-point nord du Bourg-d'Oisans, des dizaines de camping-cars se sont installés à  l'image de ces deux couples de Normands qui resteront jusqu'à vendredi prochain.

cliquez ici tous les classement:

Classement : 

1   Stefan KIRCHMAIR  Âge 33    en 05:17:25
2   Loic RUFFAUT   Âge 29     en 05:23:22  + 00:05:57  Écart

3 Jacques LEBRETON Âge 23   en 05:23:32  + 00:06:07  Écart

Jacques Lebreton plus cramé qu’en FFC

étape du Tour 2022

3ème  Jacques LEBRETON  Âge 23   en 05:23:32  + 00:06:07  Écart
 

Jacques Lebreton n’a pas fait semblant. Au milieu de plus d’une dizaine de milliers de participants, le coureur de Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme a terminé sur le podium de l’Étape du Tour (3e), dimanche dernier. L’occasion de se faire plaisir sur 170 kilomètres et 4700 mètres de dénivelé - dans un contexte différent de celui de ses habituelles courses Élites -, au cœur de certains des plus mythiques cols des Alpes.

DirectVelo : Comment t’es-tu retrouvé à jouer la victoire sur l’Étape du Tour ?
Jacques Lebreton : Je ne l’avais pas du tout prévu, ça s’est décidé il y a trois semaines quand j’ai su que je ne serais pas aligné sur le Tour de Côte d’Or, qui se disputait en même temps. Il y avait un creux dans mon calendrier et j’ai vu qu’il y avait cette cyclo ce week-end là. Je m’y suis pris un peu tard pour les inscriptions mais ça l’a fait grâce au Team Matériel-vélo, qui m’a pris en charge. Je n’avais pas à m’occuper de grand-chose. C’était une belle organisation collective et une sacrée journée. Je n’avais pas fait une telle journée depuis longtemps. Je voulais tenter le coup même si ce n’était que ma deuxième cyclosportive, après en avoir fait une en Italie, en 2018. Et franchement, c’était sympa.

« JE NE VOULAIS PAS M’AFFOLER »

Tu avais visiblement l’intention de faire la course et non pas de venir te balader, pour l’expérience…
Je me suis fait super plaisir ! Je ne sous-estimais pas du tout le niveau cyclo. J’ai d’ailleurs regardé les résultats en amont, notamment celui de La Marmotte, qui est une autre épreuve réputée de ce calendrier. Il y a des mecs qui ont un sacré niveau. Je venais évidemment sans pression mais c’était quand même un challenge. Faire 5h30 de vélo, c’est rare sur une course FFC. Ça m'a changé. Mais oui, je voulais faire le mieux possible, c’est normal (sourire).

Il fallait donc enchaîner les ascensions du Galibier, de la Croix-de-Fer et de l’Alpe d’Huez, comme le feront les pros jeudi sur la 12e étape du Tour de France. Comment as-tu géré ton effort ?
Avec 4700 mètres de dénivelé, je ne voulais pas m’affoler. Deux coureurs sont tout de suite partis dans le Lautaret et je me suis retrouvé dans un groupe de six. J’ai préféré laisser passer la partie dans la vallée, tranquillement, avec Jean-Louis Le Ny et quelques autres coureurs. On a repris d’autres Élites comme Bastien Tronchon ou Arthur Blanc dans la Croix-de-Fer. Une fois au pied de l’Alpe d’Huez, c’est devenu du chacun pour soi. Je voulais toujours garder une certaine marge de manœuvre sur la gestion de l’effort. Il fallait faire attention car il faisait lourd sur la fin de course, même si l’avantage d’une cyclo, c’est que ça partait à 7h ! Je ne voulais pas me mettre en surrégime et je n’ai pas pu rattraper les deux premiers.

« C'ÉTAIT ROYAL »

Voilà qui t’a fait une journée bien chargée !
Ah ça, c’est sûr ! Je me suis levé à 4h, ce n’est pas dans mes habitudes (sourire). Et là, avec l’organisation, le fait qu’on ne pouvait pas redescendre l’Alpe d’Huez tout de suite etc, ça nous a emmenés tard dans la soirée… Pour une arrivée au lit vers 2h du matin. Mais franchement, il n’y a rien à redire, c’est une sacrée organisation. Faire une cyclo sur route fermée, c’est fort. C’était royal. J’ai clairement fini aussi cramé que sur une course FFC, voire plus.

Revenons tout de même à ton calendrier Élites. Comment se déroule ta saison avec Bourg-en-Bresse actuellement ?
Ça suit son cours. Je n’ai pas forcément eu beaucoup de chance. J’avais une opportunité de Top 10 à Montbéliard mais j’ai percé en fin de course et je me suis retrouvé avec un résultat moins significatif. Au Tour du Pays Roannais, j’avais de bonnes jambes mais j’ai sacrifié mes chances pour l’équipe. Je n’ai pas grand-chose au niveau des résultats mais sur les sensations, ça va plutôt bien. La saison est loin d’être finie, il reste de belles choses à faire.

 

Classement de L'AC4B

étape du tour 2022Ac4b

 

624ème 7:19:14 Corentin Nadon,

3667ème 9:21:38 Philippe Nadon,

4146ème 9:35:48 Guillaume boisumeau,

4147ème 9h35:49 Jean-Christophe Nadon,

4791ème 9:55:50 Denis Blin,

5279ème 10:11:48Thibaud Carregues

 

 

 

Date de dernière mise à jour : samedi, 16 juillet 2022

Ajouter un commentaire