AC4B

GRAND PRIX DE NERSAC (16)

Le 29/05/2014

retour accueil

GRAND PRIX DE NERSAC (16) 
 
 
Mickaël Larpe (Girondins de Bordeaux) a remporté ce jeudi la 69e édition du Grand Prix de l’Ascension à Nersac (Charente). Il devance Jean Mespoulède (CC Périgueux Dordogne) et Loïc Herbreteau (CC Marmande 47). C'est son troisième succès de rang sur l'épreuve longue de 122,36 kilomètres.
 
Classement :
 
1 LARPE Mickael Girondin de Bordeaux les 122,36 km en 2h40'10"
2 MESPOULEDE Jean CC Périgueux Dordogne 2h40'10"
3 HERBRETEAU loïc CC Marmandais 2h40'30"
4 HERBRETEAU Emmanuel A.C Jarnac Aigre Rouillac 2h40'30"
5 MULLON Geoffrey V,C Rochefort
6 TOUYERAS Jonathan Angoulême Vélo Club
7 OUVRARD Kevin A.PO.GE U Charente Maritine
8 GARCIA  Valentin Girondin de Bordeaux
9 PETIT Anthony AC Nersac
10 CHARPENTIER Sébastien AC Nersac
11 GIBAUD Mathieu U.A La Rochefoucauld
12 ABISROR Jacques A.C Jarnac Aigre Rouillac
13 TRANCOU Dylan Team Cycliste Châteaubernard
14 QUEYRET Maxime Angoulême Vélo Club
15 PONTONNIER Elie J.P.C. Lussac
16 PETIT Ludovic U.V Angérienne
17 CEYSSAT Bruno CC Périgueux Dordogne
18 LARPE killian Girondin de Bordeaux
19 ALLIN Antoine V.C.Montendre
20 EPRINCHARD Rémi CC Nanteuillais
21 ROUYER Simon Angoulême Vélo Club
22 CONSTANT Sylver AC4B
N 0029 bis nersac circuit de l ascension le 29 mai 2014
 Unnamed 1
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
23 POUX Paul  Paul AC Nersac
24 BLANCHARD Thibaut V.C. Saintais
25 DEGARDIN Yann Girondin de Bordeaux
26 GAUTHIER Pierrick AL Gond Pontouvre
27 EPRINCHARD Pierre CC Nanteuillais
28 DE LAAT Arnaud AC Nersac
29 LOIZILLON Florian AC4B
N 0032 bis nersac circuit de l ascension le 29 mai 2014
 

Unnamed 2

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
30 BOSSIS Olivier Angoulême Vélo Club
31 PINEAU laurent Girondin de Bordeaux
32 SOULARD Jean-Claude Team Cycliste Châteaubernard
33 GEREAUD Antoine Angoulême Vélo Club
 
Remerciements à l'AC Nersac.
 
    
 
Hier, dans la côte du Peu à Nersac, Mickaël Larpe a réglé le sprint qui l’opposait Jean Mespoulède, son seul adversaire pour la gagne.
 
A la mi-course, Jean Mespoulède, Kévin Ouvrad et Mickaël Larpe ont décidé de fuir le nerveux peloton.
 
Ni l’un, ni l’autre n’ont fait semblant. Mickaël Larpe (Girondins de Bordeaux) et Jean Mespoulède (CC Périgueux) voulaient tous les deux l’emporter. Et, c’est au sprint que les deux ex-professionnels, qui avaient mené les débats depuis la mi-course, se sont expliqués. A la pédale.
 
Partis au pied de la côte du Peu, les deux hommes ont pratiquement fait jeu égal dans l’ultime ascension... jusqu’à ce que le Périgourdin ne craque à quelque 60 mètres de la ligne, à bout de souffle, à bout de force.
 
"Dans les derniers tours, Mickaël Larpe a tenté de prendre la fuite dans la bosse. A chaque fois j’ai dû faire des efforts terribles pour le reprendre. J’ai perdu ainsi beaucoup de watt et ceux-ci m’ont terriblement manqué dans le sprint final. J’ai donc capitulé à quelques dizaines de mètres de la ligne, c’est trop rageant", confiait hier soir Jean Mespoulède après sa course perdue, mais avec une petite consolation tout de même, il a endossé le maillot de meilleur grimpeur.
 
Course vivante
 
Hier, sur l’ensemble du circuit de Nersac, les très nombreux spectateurs ont été particulièrement heureux.
 
Ce traditionnel Grand Prix de Nersac, dont il s’agissait de la 69e édition, tombait à point nommé pour combler leur carence en courses cyclistes dans le département. Il s’est aussi déroulé sous un beau soleil et le spectacle a vraiment été au rendez-vous, et ce, du début à la fin.
 
On aurait pu penser que la messe était dite avant même le départ, comme cela se passe malheureusement souvent, eh bien non! Elle a été limpide et pleine de suspense, ce qui est assez rare, force est d’en convenir.
 
Dès l’entame de la course, les attaques sont parties tout azimuts. A chaque tour son leader.
 
De brillants guerriers comme Kévin Ouvrard (A.PO.GE), Ludovic Petit (UV Angérienne), Valentin Garcia (Girondins de Bordeaux), Jonathan Touyeras (Angoulême VC), Elie Pontonnier (JPC Lussac), Loïc Herbreteau (CC Marmande), son neveu Emmanuel Herbreteau (Ajar) ainsi que Jean Mespoulède et Mickaël Larpe ont tous pointé leur nez en tête de la course.
 
A la pédale
 
Après cette 1ère mi-temps, fort disputée et fort agréable à suivre pour le public, les deux ex-pros ont décidé de tomber des dents afin de mettre un terme à ce petit jeu de qui perd gagne.
 
Kévin Ouvrard, qui avait vu leur coup venir s’est donc mis dans leur roue. Mespoulède, Larpe et Ouvrard, le trio a ainsi animé la seconde mi-temps. Derrière eux, les groupes de chasse n’ont pas cessé de se construire avant de disloquer. Loïc Herbreteau a été le plus tenace de tous, mais, même bien accompagné, il n’a jamais pu réduire l’écart avec les fuyards à moins de 25’’.
 
A quatre tours de la fin, Ouvrard, victime d’une crevaison, a dû renoncer à toute chance de victoire et s’est retrouvé englouti par le peloton de contre-attaque.
 
C’est à ce moment précis que les deux hommes de tête ont décidé de se la jouer à la pédale. Usant de la ruse et de la force, ils se sont ainsi pointés sur la ligne d’arrivée. C’est le plus frais qui l’a emporté. Mais, bon sang, que la course fut belle.
 
 
 
 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 02 juillet 2021

Ajouter un commentaire